En tournée avec les Fils

 

 

Spécialement pour le site, voici les souvenirs de tournée de Carlos, roadie et ami du groupe. Merci infiniment à lui !

 

 

A l’époque, j’étais en seconde année aux beaux arts d’Angoulême, ville avec une scène post punk très développée. J’ai  rencontré les Fils de Joie lorsque Dorian a été recruté comme batteur.

A l’époque il squattait chez moi et j’étais Roadie de son groupe (les Maps) donc tout naturellement, j’ai suivi.

 Le premier concert eu lieu à  Marthon à La Clef des Champs une grande salle spécialisée dans les concerts rocks. Les Fils jouaient en première partie d’INDOCHINE (grosse vedette parisienne avec L’aventurier).

Adieu Paris tournait en boucle sur une radio libre locale, donc le public était chaud bouillant !!

Il y eu 4 rappels, je me souvent encore de la gueule des frères Sirkis écoutant les cris, assis au cul de leur camion. Quand ils sont montés sur scène les gens réclamaient encore les Fils.

Il existe un enregistrement live de la soirée.( voir dans la rubrique Discographie )

Après, il y eu un concert à Bordeaux au Performance avec des groupes Bordelais, une belle soirée avec une grosse ambiance, Adieu Paris était un hit sur les radios de la région.

Pendant cette période avec Dorian et Jean-Marc (manager du groupe) quand on était à Toulouse, on vivait chez Chris. Olivier avait une chérie et Daniel vivait chez ses parents. On faisait du roller la nuit, on jouait à des jeux de rôle avec un ingénieur en rencontre de satellites (désolé j’ai une piètre mémoire des noms et des dates). On s’est même fait nourrir par une fille qui travaillait dans des bars de nuit …

Comme l’été arrivait, Jean-Marc nous avait concocté une tournée des plages.

 

Nous voilâmes  partis pour la grande tournée !

On va chercher une sono et je passe une heure à charger/décharger le camion pour faire tout rentrer et sortir le matos facilement.  Moralité : 2 places à l’avant Daniel +Chris et moi assis sur la roue de secours au milieu du matos.

Premier coup de frein et on se prend un trompette d’aigues de la sono sur la tête, aïe c’est douloureux. On rejoint  le reste de la bande et c’est le grand départ :

La belle 3 chevaux verte de Dorian avec Olivier et Jean-Marc et le camion avec les trois autres.

90 Kms/heure par la nationale direction le NORD !

 

Première  étape NANTES :

 On dormait chez un type qui avait un label indépendant chez qui on a regardé des films en vhs pendant 2 jours et 2 nuits!!  De vrais  légumes…

Concert dans une grande salle en première partie de MARC SEBERG le groupe de Philippe Pascal (ex Marquis de Sade) et Orchestre rouge de Théo Hakola.

 

Prochaine date, CHEZ BILL à RIEC sur BELON entre QUIMPER et LORIENT

On arrive donc dans un petit bled breton désert, pas une affiche, pourtant Jean-Marc assurait les avoir envoyés !

Le fameux Chez Bill est un petit bar breton peint de couleurs vives … désert et fermé

Welcome to Brittany !

Deux types habillés en marins arrivent c’est Bill « oui c’est ici ! Les affiches ? Pas de problème, tout le monde vient ! » Sceptiques on monte le matos et on répète. On va diner et quand on revient  c’est plein à craquer de gens de tous les âges !

Le concert, c’est le feu : Bienvenue en Bretagne !

A la fin du concert on est invités à une soirée en notre honneur. A tous les croisements des voitures nous attendent pour nous indiquer le chemin d’une Grande ferme  pour une soirée de folie.

Sex and drugs and rock and roll!

On se retrouve hébergés par des filles dont les parents, absents, ont une magnifique maison avec vue sur la vallée du Bellon.

Quand elles apprennent que la tournée est pleine de trous, elles passent un coup de téléphone et nous décrochent une date dans un festival à Douarnenez pour dans quelque jours.

Merci  les filles pour le coup de main.

 

On décide de faire étape à CONCARNEAU.

On se trouve un Hôtel et direction une crêperie !

En marchant dans la rue avec nos looks de l’époque, un type nous arrête et nous dit «  si vous voulez vous battre, on vous attend sur le port !! »

Ils sont cons ces bretons !

 

Le lendemain on repart pour notre Premier concert à LANGONNET  j’ai  oublié le nom du club, mais pas l’endroit !

Il faut imaginer une boite perdue dans la lande bretonne.  A 11h du soir nous n’avions que 2 gamins qui avaient fait 30 kms en mob pour venir au concert.

On attendait dehors et il y avait des nappes de brouillard comme dans des films. J’avais appris que la boite se situait entre deux communes dont les gens se détestaient, donc chacun pensait que l’autre bande allait venir. A un moment même les propriétaires avaient disparu, on faisait les DJ avec  Dorian !

Vers minuit débarquent  5 ou 6 personnes bien éméchées.

 Le concert débute : du surréalisme !

Les mecs bourrés qui s’en tapent, un type endormis sur la banquette et une femme qui aurait pu être notre mère qui dansait en  relevant sa jupe pour montrer sa culotte à Olivier et faisait des clins d’œil à Daniel!

Et pour finir le type endormi se redresse, sort sa bite, commence à se branler, s’aperçoit qu’il n’est pas chez lui, remballe le matos et se rendort

ROCK N’ROLL !

 

Direction DOUARNENEZ

Festival avec des groupes locaux sous un chapiteau, ambiance fest-noz  et mecs bourrés… RAS

 

Retour à LANGONNET pour une deuxième date mieux organisée.

Il y avait même un groupe en première partie !!

(Note du webmaster: Ce groupe s'appelait HIEROGLYPHES. Didier, le chanteur, se rappelle: "Je me souviens d'un méchoui pas cuit, de vaches qui passaient le museau par la fenêtre pendant la balance...  Je me souviens aussi d'un final, "Can't Hurry Love" avec les Fils. Sacré soirée qui nous a valu quand même de perdre notre sax, Marc, que je revois de temps en temps". Merci à Didier pour ces précisions.)

Et là le soir, on voit un type en costume qui joue du saxo seul sur la lande les pieds dans le brouillard.

Je crois que c’était du MADNESS.

Les FILS avaient trouvés un saxophoniste.

 

Concert  à FOUESNANT

Salle municipale, premier concert avec MARC

Il rejoindra le groupe plus tard à Toulouse

 

Concert à Brest

Hôtel rue de Siam (spéciale dédicace à MARQUIS DE SADE)

Pub de rockers  plus ou moins motards avec pas de scène, il y avait à peine de la place pour l’AMPEG de Daniel.

En faisant une manœuvre avec le camion, on casse le pot d’échappement. Les gaz entrent directement dans le camion, on doit rouler la porte ouverte !

 

Je ne sais pas pourquoi et je ne me souviens plus chez qui, mais on se retrouve à  SAINT-MALO  pour quelques jours sans un rond !

J’en profite pour réparer le pot d’échappement avant de mourir asphyxié.

Comme on n’a plus d’argent  on décide de faire la manche.

Direction la citadelle, haut lieu du tourisme local.

Mais il y avait de la concurrence : un type avec un costume folklorique jouait de la bombarde et comme il n’aimait pas la concurrence, il nous visait avec sont instrument en  poussant des  sons dissonants et agressifs !

Ils ont des chapeaux ronds, vive les bretons !

Sur le chemin du retour, on voit ce type qui faisait du stop, on s’arrête à sa hauteur avec le camion.

En nous reconnaissant, il se sauve en courant !

Retour à NANTES pour un concert dans un night club LE BANANA

Back to TOULOUSE

 

 Concert au BIKINI Sur les berges de la Garonne

 

Concert à LA HALLE AUX GRAINS en vedette

La consécration  et la reconnaissance de la ville!

 

Puis il y a eu l’enregistrement d’une maquette dans un studio prés de Bordeaux ou il y avait certaines dissensions artistiques et personnelles.

Je sentais que c’était  la fin de l’aventure pour moi, il était temps de retourner à mes études !

Je sais qu’il y a eu deux  concerts à ROYAN :

A LA GRANGE et en clôture du CHAMPIONNAT MONDIAL DE BILLES SUR SABLE

Mais sans moi !

C’était une belle aventure, merci les Fils.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×